RER A : la commission d’enquête coincée dans le RER

Les députés ont mis trois heures pour rallier La Défense depuis Cergy-Préfecture. Instructif non ? (Cliquez sur l'illustration pour lire l'article du Parisien).

Ils sont quatre députés, ils ont voulu voir ce que ça fait d’être un usager (usagé ?) du RER ; eh bien ils ont vu et ils en ont eu "pour leur argent".

Arrivés tôt le matin à Cergy, Daniel Goldberg, président de la commission, Pierre Morange, rapporteur, Axel Poniatowski et Jean-Yves Le Bouillonnec ont vécu pendant une matinée ce que vivent tous les jours les passagers du RER A. L’enfer, la galère, l’attente, les retards incessants au travail…

Pour relier Cergy-Préfecture à la Défense, il a fallu près de 3 heures, trois trains et un bus ! C’est incroyable et c’est pourtant ce que vivent les franciliens usagers du RER A tous les jours. Ils n’en peuvent plus. Ils s’en fichent du Grand Paris, ils s’en fichent des grandes déclarations de campagne électorale. Ils veulent des résultats, du concret, du tangible, des faits. Ils veulent que ça fonctionne !

Suivez l’Association de défense des usagers st-germanois du RER A sur Facebook.

About these ads
Cette entrée a été publiée dans St Germain-en-Laye. Bookmarquez ce permalien.